Salvaging Injured Bodies: Injured Worker Reintegration in Ontario

Rachel Gnanayutham

Abstract


During the past four decades, political debates about and reforms to the Ontario Workers’ Compensation Board (OWCB), and thereafter to the Workers’ Safety and Insurance Board (WSIB), have altered the dynamics of Ontario’s injured worker reintegration programs. Despite an abundance of legislative and policy reforms to the OWCB and WSIB, Ontario’s return-to-work scheme systematically fails to manage reintegration equitably. Instead, the legislative intent to support efforts to rehabilitate and return to work promotes a reintegration model that targets the bodies of injured workers as spaces for capital accumulation. This entails a narrative regarding the recovery of the body in a way that can hinder workers’ ability to return to sustainable work.

Keywords

Work injury; workers’ compensation; return to work; working bodies

 

Récupérer les corps blessés: Réintégration des travailleurs

blessés en Ontario

 

Résumé 

Au cours des quatre dernières décennies, les débats politiques et les réformes de la Commission des accidents du travail de l'Ontario (OWCB), puis de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (WSIB) ont modifié la dynamique des programmes de réintégration des travailleurs blessés.  En dépit d'une abondance de réformes législatives et politiques à l'OWCB et à la WSIB, le régime de retour au travail de l'Ontario ne réussit pas systématiquement à gérer équitablement la réinsertion sociale. Au lieu de cela, l'intention du législateur d'appuyer les efforts de réadaptation et de retour au travail favorise un modèle de réinsertion sociale qui cible les corps des travailleurs blessés en tant qu'espaces d'accumulation capitaliste.  Cela implique un récit concernant la récupération du corps d'une manière qui peut entraver la capacité des travailleurs à retourner à un travail durable.

Mots clefs

Travailleurs blessés; indemnisation des accidentés du travail; retour au travail, organismes de travail


Full Text:

PDF